Qui êtes-vous ?

Réunies à Dakar du 13 au 15 Septembre 2011, les OSC d'Afrique francophone ont décidé de créer une plate-forme afin d'accroître leur participation efficace au renforcement du système de santé en particulier la vaccination d'ici 2017

Réunion annuelle des Directeurs du PEV des pays de l’Afrique de l’Ouest du 11 au 13 Octobre 2016 à Cotonou (Bénin)

Le point focal de l’Organisation d’Afrique Francophone pour le renforcement des Systèmes de Santé et de la Vaccination (OAFRESS), d’Afrique de l’Ouest, a pris part à la réunion annuelle des Directeurs du Programme Elargi de Vaccination (PEV), organisée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) du 11 au 13 octobre 2016 à Cotonou (Bénin).

Présidée par le Ministre de la Santé du Bénin, cette rencontre offre une grande opportunité à tous les acteurs de la vaccination de la sous-région, de discuter des progrès réalisés dans la mise en œuvre des stratégies prioritaires visant l’atteinte de toutes les populations ciblées par les services de vaccination.

Pour le point focal de l’OAFRESS, Monsieur Yaya Zan KONARE, cette rencontre est une opportunité pour évaluer la contribution de la société civile dans la vaccination des pays car, elle joue un rôle important dans le renforcement des systèmes de santé et de la vaccination. Dans cette perspective, il a indiqué que les OSC ont pris huit engagements et développé leur propre feuille de route pour atteindre les objectifs.

Au cours des trois jours de travail, les pays ont participé à des sessions de renforcement sur la mise en œuvre des recommandations de la réunion annuelle précédente (2015) et du RITAG (Groupe consultatif technique régional de la vaccination), tenue en juillet 2016.
Les participants se sont penchés aussi sur l’amélioration de la vaccination de routine et l’introduction de nouveaux vaccins afin d’atteindre les objectifs du plan stratégique régional  et du GVAP dans le contexte du renforcement des systèmes de santé.

A la fin des travaux, les organisateurs ont recommandé aux pays d’améliorer entre autres les conditions de travail des agents du niveau opérationnel (Centres de santé et poste de santé), de rendre disponible les outils au niveau des points de prestation, d’utiliser les indicateurs de processus pour apprécier les performances des programmes et les documenter.
Sur proposition de l’OAFRESS, il a été retenu que la société civile sera désormais invitée à ces réunions annuelles et sera même sollicitée à faire une présentation qui prendra en compte  le niveau de mise en œuvre de la déclaration des OSC faite à Addis-Abeba (Ethiopie) et aussi le niveau de contribution à l’amélioration des indicateurs de vaccination auprès des pays.

Cette réunion est une opportunité pour l’OAFRESS de s’affirmer et démontrer toute sa capacité à contribuer à l’amélioration de la vaccination, voire même le renforcement des systèmes de santé dans chaque pays respectifs.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire